Votre ami n'est pas votre thérapeute.


Vous vivez une souffrance intérieure, vous revivez des scénarios répétitifs ou les protagonistes sont différents mais dont l’histoire se ressemble.

Vous pensez que s’occuper de soi est un acte égoïste, qu’il faut toujours faire passer les autres avant soi-même et, ne prenant pas soin de vous, vous vous rendez compte que vous êtes dans un état d’épuisement avancé.

Vous vivez une situation familiale douloureuse que vous considérez taboue, impartageable.

Vous gardez pour vous tout ce qui vous met en colère ou vous révolte pour faire bonne figure...

Quel que soit le domaine de vie (santé, amour, amical, professionnel) vous ne vous sentez pas heureux mais vous n’avez pas les clefs pour vous en sortir.

La liste des causes de souffrances humaines est sans fin.

Quelles qu’elles soient, ces situations vous rongent, vous envahissent, vous minent, détruisent votre santé psychique et physique. Votre fierté, votre éducation vous bloque pour vous confier. Conséquence, vous sombrez.

La pression devenant insupportable vous décidez de vous confier à un(e) ami(e). Cette oreille attentive vous apaise, vous soulage, momentanément.

Votre confident vous écoute avec bienveillance, et cet espace de parole vous est cher mais par contre rien ne change dans votre vie.

Un ami aussi fidèle soit-il, reste une béquille. Une fois seul(e) privé(e) de ce soutien, de cette présence, vous sombrez à nouveau dans la négativité.

Il en est de même pour un ami qui a déjà travaillé sur lui avec un thérapeute, il pourra vous donner quelques idées mais ne pourra pas être efficace comme un professionnel de l'accompagnement.

Un ami n’est pas thérapeute, il peut vous apporter soutien et écoute mais il n’aura pas les clefs pour vous aider

.

Il devient alors important de vous poser la question “Vais-je continuer à maudire l'obscurité ou allumer une chandelle?“

On peut passer sa vie à se plaindre sans que jamais rien ne change..

Mais la vie est précieuse, décidez d'être heureux !

Demander de l’aide est une force, en aucun cas un acte faible, car il faut du courage pour travailler sur soi et décider d'aller bien!

Le coach n’a aucun lien affectif avec vous, il reste donc neutre et ne porte aucun jugement.

Il vous écoute en toute objectivité à l’inverse d’un ami imprégné de sentiments à votre égard.


Le coach,(qui a des années de travail sur lui et qui est formé professionnellement) avec ses outils de thérapeute vous accompagne jusqu’à la résolution de votre problématique. Son objectif, vous rendre votre autonomie jusqu’à ce que vous vous sentiez en totale harmonie avec vos choix de vie.


Chris Limayrac

Coach Thérapeute.

Vous pourriez aussi aimer: